Quel budget prévoir pour la construction d’une maison neuve ?

Vous souhaitez faire construire votre maison et vous ne parvenez pas à budgétiser le total de vos dépenses pour votre achat ? Avant de vous lancer dans votre projet, il est primordial de prendre en compte l’ensemble des frais annexes à la construction d’une maison. Anticipez au mieux ces dépenses pour éviter toutes déconvenues. Alors, combien ça coûte vraiment de faire construire une maison ?

LES FRAIS LIÉS À L’ACQUISITION ET À L’AMÉNAGEMENT DU TERRAIN

Outre le prix d’achat du terrain, d’autres dépenses s’incombent à la construction de votre maison :

  • Les frais de notaire, comprenant la rémunération du notaire, les débours engagés par le notaire à rembourser et les droits de mutation (également appelés droits d’enregistrement) à payer au Trésor Public.
  • Les frais d’agence : dans le cas où un agent immobilier vous a accompagné dans cet achat.
  • L’étude de sol : si vous avez des doutes sur la stabilité ou la nature du sous-sol, il est important de mener une étude géologique. Maisons Idéales vous propose d’ailleurs de mener l’étude de sol de votre terrain avant la construction de votre maison.
  • Le bornage du terrain : généralement, ce coût est à la charge du vendeur, assurez-vous tout de même que ce soit le cas.
  • La viabilisation du terrain, la création du chemin d’accès et les raccordements aux services d’eau, d’eaux usées, d’électricité, de téléphone…

LES COÛTS LIÉS À LA CONSTRUCTION DE LA MAISON

Le plus souvent, le prix initial d’une maison neuve ne comprend pas les dépenses suivantes :

  • La rémunération de l’architecte ou du maître d’œuvre. Si le dépôt d’un permis de construire est gratuit, vous devez faire appel à un architecte pour une bâtisse dont la surface est supérieure à 150m2. Si vous souhaitez construire votre maison sur-mesure, Maisons Idéales vous accompagne.
  • L’assurance dommages-ouvrages : celle-ci est obligatoire et couvre notamment les coûts de réparation liés à la mise en péril de l’habitation.
  • La taxe d’aménagement (TA) (anciennement appelée Taxe Locale d’Equipement (TLE)) : calculée en fonction de la surface de votre maison, elle s’applique au moment du dépôt du permis de construire ou de la déclaration préalable de travaux.
  • Le raccordement à l’égout.
  • Finitions et options choisies avec le constructeur (si non comprises dans le prix de base de la construction).

LES DÉPENSES LIÉES À L’EMPRUNT BANCAIRE

Un prêt immobilier engendre plusieurs coûts non négligeables :

  • Les frais d’ouverture et d’instruction de dossier. N’hésitez pas à consulter et à négocier auprès de divers banquiers et courtiers pour obtenir le meilleur prix.
  • Les frais d’assurance obligatoires : cette assurance vous couvre notamment en cas de décès ou d’invalidité absolue et définitive.
  • Les frais d’assurance facultatifs : la garantie contre la perte d’emploi est l’un des principaux avantages de cette assurance.
  • Les frais de garantie : obligatoires, ils prémunissent la banque contre un défaut de paiement. Les 2 garanties les plus courantes sont l’hypothèque et le PDD (Privilège de Prêteur de Deniers).
  • Les intérêts intercalaires : ces frais sont engendrés par un prêt nécessitant un déblocage de fonds en plusieurs étapes. L’un des principaux avantages et de décaler la date de début du remboursement du prêt immobilier à l’emménagement dans votre maison.

Recherche

Découvrir les réalisations et projets en région Rhône-Alpes :

Contactez-nous

T - 04 72 14 91 07