Les différents prêts pour construire votre maison

Vous avez comme projet de faire construire votre maison neuve mais les différents moyens de financement reste encore beaucoup trop flou pour vous ? Maisons Idéales, spécialiste dans la construction de maisons individuelles, vous aide à mieux comprendre et appréhender le financement de votre maison.

Différents types de remboursement

La construction de votre maison prend du temps et le remboursement de votre prêt s’avère compliqué à démarrer ? Il est possible d’adapter le remboursement de celui-ci.

Remboursement immédiat ou différé ?

Effectuer le remboursement de votre prêt en différé vous permet de retarder partiellement ou entièrement le remboursement des mensualités de votre prêt immobilier. 

Le différé partiel vous permet au cours d’une période de rembourser seulement vos intérêts. A la fin de cette période de remboursement partiel vous rembourserez le capital emprunté ainsi que les intérêts normalement. 

La période de différé total, quant à elle, vous permet de ne rien rembourser, ni le capital, ni les intérêts sur une certaine période. Seule l’assurance (qui n’est pas obligatoire) sera à votre charge. Au terme de cette période de non-remboursement, vous commencerez à rembourser à la fois votre capital ainsi que les intérêts correspondants

Les différents types de prêts

Avant de solliciter une institution pour l’obtention d’un crédit pour la construction de votre maison individuelle, il est important de bien chiffrer votre projet. Il sera primordial de prendre en compte l’achat de votre terrain mais également dans certains cas, la viabilisation de celui-ci, les coûts de construction de votre maison et enfin les frais annexes (frais de notaire…)

Après l’évaluation du coût global de votre projet, plusieurs prêts s’offriront à vous chacun avec leurs spécificités. En voici quelques-uns :

Prêt à taux zéro (PTZ)

Le prêt à taux zéro s’adresse principalement au primo-accédant ou primo constructeur. Ce prêt permet de faciliter à l’achat de votre résidence principale en complément de votre crédit principal. Comme l’indique son nom, ce prêt aidé par l’Etat vous permet d’obtenir un complément de votre prêt sans payer d’intérêts.

Tout le monde ne peut pas bénéficier de ce prêt, il faut avoir des revenus inférieurs au plafond indiqué. Le montant de votre prêt à taux zéro dépend donc de la nature de votre logement (neuf ou ancien), du prix d’achat de votre logement, de la zone dans laquelle il se trouve et enfin du nombre de personnes qui l’occupent.

Le prêt à taux zéro est accordé pour une durée de 20 à 25 ans en cumulant la période de différé et de remboursement du prêt. 

Accordé sans minimum d’emprunts, il est malgré tout limité. En effet, le financement du prêt zéro ne doit représenter qu’entre 20% et 40% du montant total emprunté pour l’opération.

Prêt épargne logement

Le prêt épargne logement est accordé aux titulaires d’un plan épargne logement. Ce prêt est accordé par les banques pour la construction ou l’achat d’une résidence principale ou bien dans le cas de travaux de rénovation d’une résidence principale.

Légèrement plus court que les autres prêts, celui-ci est accordé sur une durée de 2 à 15 ans pour un montant d’emprunt de maximum 92 000€. 

Point positif pour ce prêt qui est cumulable avec d’autres prêts tout comme le prêt à taux zéro.

Prêt conventionné

Le prêt conventionné permet de financer l’achat de votre résidence principale (dans le neuf ou l’ancien), de construire votre résidence principale, l’achat d’un logement à des fins locatives ou encore la réalisation de travaux dans un logement occupé. Ce prêt a été mis en place dans l’objectif de faciliter l’accès à la propriété. 

Il peut financer jusqu’à 100% de votre projet avec un taux fixe ou variable fixé par l’établissement bancaire que vous choisissez pour une durée de 5 à 30 ans. 

Prêt d’accession action logement

Le prêt d’accession est accordé aux personnes ayant des revenus modestes dans l’objectif d’accéder à la propriété de sa résidence principale. Afin de bénéficier de ce prêt il faut remplir des conditions de revenus qui varient en fonction de la localisation du logement mais aussi du nombre d’occupants. L’avantage de ce prêt réside principalement dans son taux annuel fixe de 0.5%. Il est possible d’obtenir un prêt d’un montant de 40 000€ maximum dans la limite d’une durée de prêt de 25 ans.

Le prêt d’accession social (PAS)

Si vous souhaitez faire construire votre résidence principale ou bien réaliser des travaux de logement que vous occupez, le prêt d’accession sociale vous permet de financer des besoins de votre projet sans limite de montant. Toutefois, le montant de vos travaux doit atteindre un minimum de 4000€. Vous pourrez bénéficier de ce prêt seulement si vos ressources sont inférieures à un certain plafond. 

Le prêt d’accession sociale vous cède de nombreux avantages, notamment son faible taux d’intérêt compris entre 2,35% et 2,8%, mais vous pourrez également bénéficier de réduction de certains frais.

Le seul point négatif ? Ce prêt n’est pas cumulable avec d’autres prêts immobiliers classiques.

Pour plus d’informations sur le financement de votre maison individuelle, prenez contact avec Maisons Idéales

Recherche

Découvrir les réalisations et projets en région Rhône-Alpes :

Contactez-nous

T - 04 72 14 91 07