Comment faire circuler l'air dans sa maison ?

Pour votre projet de construction de maison, il est important de penser aux solutions d'aération et de ventilation en amont. Découvrez pourquoi c'est essentiel, et quelles solutions sont à votre disposition pour une maison qui ne manque pas d'air. 

img-left

Pourquoi faut-il aérer sa maison ?

Aérer sa maison, un geste simple du quotidien qui n’est pourtant pas dans les habitudes de tout le monde… Mais connaissez-vous réellement les raisons pour lesquelles il faut aérer sa maison, et les dangers d’un logement mal aéré ?

Si la pollution atmosphérique extérieure est bien connue du grand public, la pollution intérieure, elle, l’est beaucoup moins… Et pourtant ! Les Composés Organiques Volatiles (COV), contenant des produits nocifs pour la santé, se trouvent chez nous sous forme de particules dans l’air stagnant émanant des murs, des tapis ou encore des fenêtres. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • les hydrocarbures aromatiques contenus entre autres dans les peintures et papiers peints
  • les hydrocarbures aliphatiques et benzènes contenus dans les vernis, les colles ou encore les bombes aérosols
  • les formaldéhydes que l’on retrouve dans les laques ou encore les sols stratifiés
  • les composés chlorés qui se trouvent dans les antimites, les décapants ou les désinfectants pour WC

Une exposition prolongée à ces particules peut entraîner des maladies allergiques ou respiratoires, comme l’asthme par exemple, des cancers, et des perturbations du système hormonal.

D’autres molécules, plus connues, sont également présentes à l’intérieur des logements, comme le monoxyde de carbone, l’amiante, le tabac, le radon, ou encore la vapeur d’eau, et peuvent s’avérer être très dangereuses pour la santé, pouvant provoquer des déchirures des cellules pulmonaires, cancers du poumon, des maladies liées au développement des micro-organismes, et d’autres infections.

L’aération permet ainsi de préserver votre santé en éliminant les polluants domestiques et en évacuant l’humidité ; mais elle permet également de préserver votre logement des moisissures et des acariens, entre autres !

 

Comment bien aérer sa maison ?

Il est important d’aérer son intérieur 5 à 15 minutes par jour, avant 10H ou après 21H, l’air extérieur étant moins pollué. Cependant, aérer son logement ne se limite pas à aérer sa chambre au réveil… Il faut également penser à la salle de bain après avoir pris sa douche, de façon à évacuer l’humidité ; à la cuisine pour enlever les mauvaises odeurs ou encore penser à aérer après avoir fait du bricolage afin d’éliminer la poussière et les résidus de produits chimiques.

Vous l’aurez compris, l’aération est un geste indispensable pour une bonne hygiène de vie… et ce, quelle que soit la période de l’année ! On est d’accord, lorsqu’il fait -5° dehors au mois de janvier, on a envie de rester chez soi sous un bon plaid plutôt qu’aérer son logement et faire entrer du froid chez soi… Mais c’est pourtant en aérant que vous pourrez rester au chaud. En effet, l’air chaud et humide sera évacué, ce qui produira une perte de chaleur ; cependant, le temps d’aération étant relativement court, les murs n’ont pas le temps de se refroidir, et votre intérieur sera rapidement réchauffé, avec un air renouvelé !

Pensez à la ventilation !

Si le choix de vos fenêtres doit être pensé en amont pour faciliter l'aération naturelle de votre intérieur, ce n’est pas la seule solution pour aérer votre habitation. En opposition à l’aération, qui est un système de renouvellement d’air ponctuel, la ventilation, elle, est un système de renouvellement d’air permanent.

Pour une ventilation naturelle et en continu, vous pouvez opter pour une bouche d’aération dans le mur, où l’air circule grâce à des courants d’air. Cette solution est peu onéreuse et simple à installer.

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) peut également être une solution de ventilation. Il en existe différents types, pour différents besoins :

  • la VMC simple flux : elle dispose d’un bloc moteur, placé au niveau de la toiture, dans les combles ou un faux plafond, et est reliée à des gaines arrivant au niveau des bouches d’extraction. Les entrées d’air sont disposées au-dessus des fenêtres d’une pièce de vie (salon, chambre…), et les bouches d’extraction dans les pièces contenant un point d’eau où l’humidité peut s’accumuler (salle de bain, WC, buanderie…). Les bouches aspirent l’humidité et les odeurs qui sont alors rejetées vers l’extérieur.
  • la VMC double flux : contrairement à la VMC simple flux, elle ne nécessite pas d’entrée d’air au-dessus des fenêtres, et dispose d’un échangeur thermique avec deux systèmes de gaine pour l’air entrant et sortant. Elle permet d’aspirer l’air de l’intérieur, de le filtrer, mais également de récupérer l’air frais de l’extérieur, grâce à sa double gaine. Ainsi, l’air neuf est mélangé à l’air filtré permettant de renvoyer un air propre, et préchauffé avant d’être diffusé dans le logement.
  • la VMC hydro-réglable : c’est un système de ventilation simple flux qui ajuste le débit d’air en fonction du niveau d’humidité ambiant d’une pièce
  • le puits canadien : c’est une VMC où la régulation de la température est assurée par l’inertie thermique de la Terre. L’air provenant de l’extérieur circule à travers un conduit enterré, où il se réchauffe ou se refroidit, pour ensuite être diffusé à l’intérieur du logement.
  •  

Vous avez désormais toutes les clés en main pour bien aérer votre maison !

Pour en savoir plus sur la solution de ventilation adaptée à vos besoins, contactez votre conseiller Maisons Idéales.

 

 
 

Contactez-nous

Webform - Bas de page

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux personnes habilitées de Maisons Idéales, responsable de traitement, ou de ses sous-traitants en charge du traitement de votre demande.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez ici.