Réussir l’aménagement de ses combles : démarches & conseils

Votre maison individuelle dispose de combles ? Un espace qui peut s’avérer pratique et même se transformer en surface habitable.
Chambre, studio ou bureau ce n’est pas les possibilités qui manquent ! Comment s’y prendre ? Quelles sont les règles et démarches à respecter ?

img-left

L’aménagement possible de vos combles

L’une des premières questions qu’il faut se poser lors d’un projet d’aménagement des combles est de savoir si ces derniers permettent la création d’un nouvel espace de vie ou non.
Il existe effectivement diverses règles encadrant l'aménagement des combles :  

  • La hauteur sous plafond : elle doit être d’au minimum 1,80m sous la charpente et l’inclinaison de votre pente de toit doit être supérieure à 30% pour être habitable.
  • La nature de votre charpente : si votre charpente est traditionnelle il n’y a pas de problème. Cependant, si c’est une charpente industrielle et qu’elle n’est pas en forme de “A” il sera nécessaire de reprendre la toiture.
  • Le plancher : afin que vos combles puissent supporter le poids qu’engendre l’aménagement (isolations, cloisons, meubles), il doit être suffisamment porteur ou il faudra le renforcer.

Les démarches à entreprendre

Un projet d’aménagement des combles va entraîner quelques démarches, différentes selon la taille de la surface habitable.

  • Si elle est inférieure à 20m², il faut déposer une déclaration préalable de travaux via un formulaire CERFA13404.
  • Si la surface excède les 20m², il faut faire la demande d’un permis de construire.
  • Si votre bien se situe dans une zone urbaine couverte par un plan local d’urbanisme (PLU), la limite entre la déclaration préalable de travaux et le permis de construire passe de 20m² à 40m².

Le dépôt d’une déclaration de travaux en mairie est aussi obligatoire si le visuel extérieure de votre habitat subit une modification telle que la pose d’une fenêtre, lucarne, la modification de la charpente ou de la couverture de toiture.

Outre ces démarche il convient de déclarer aux services des impôts l’augmentation de votre surface habitable dans une limite de 90 jours suivant la réalisation des travaux car ce changement peut impacter votre taxe foncière ainsi que votre taxe d’habitation.
Pour finir, informez également votre assurance de ce changement pour une mise à jour de votre contrat.

L’isolation d’une nouvelle surface

Pour isoler vos combles aménageables, deux solutions s’offrent à vous :

  • L’isolation thermique par l’extérieur (ITE), cette solution nécessite que la couche isolante soit poser sur la face extérieur de la partie à isoler.
    Elle demande néanmoins plus de travaux et de budget mais est intéressante si vous devez reprendre votre toiture. Elle permet de ne pas toucher au volume de votre espace.
     
  • L’isolation thermique par l’intérieur (ITI), est la solution la plus adoptée avec une toiture en bon état, sa mise en place est plus facile.
    Cependant elle va réduire légèrement le volume de votre espace.

Afin de protéger votre habitat contre les coups de froid et la surchauffe cette isolation est indispensable.
Celle-ci va apporter un plus grand confort en diminuant les variations de température l’hiver comme l’été tout en allégeant vos factures de chauffage et en réalisant un geste pour la planète en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Découvrez d’ailleurs notre article sur les matériaux isolants nouvelle génération à ne pas négliger avec l’arrivée prochaine de la norme RT2020.

 
 

Contactez-nous

Webform - Bas de page

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux personnes habilitées de Maisons Idéales, responsable de traitement, ou de ses sous-traitants en charge du traitement de votre demande.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez ici.