Réussir la construction de sa maison sur un terrain en pente

Construire sur un terrain en pente n’est pas sans risques. Il est donc important de prendre en compte plusieurs critères avant de se lancer.

img-left

Avant toute chose, il faut calculer le pourcentage de la pente afin de connaître son type (douce, modérée, forte). Il faut également en connaître l’inclinaison afin de pouvoir s’adapter lors de la construction.

Une fois le calcul du pourcentage de la pente réalisé, il faut se renseigner sur les particularités du terrain ainsi que sur sa configuration, afin de déterminer l’implantation de votre construction.
Trois types d’implantation s’offrent à vous :

  • la construction en cascade
  • la construction encastrée 
  • la construction en belvédère

 

La construction en cascade

Ce type de construction épouse la pente du terrain de manière optimale, de façon à respecter le relief, et à modifier le moins possible la forme naturelle du sol. Pour cela, la maison est construite sur différents niveaux ou demi-niveaux selon l’importance d’inclinaison de la pente.
Le fait de modifier au minimum la pente naturelle du sol permettra d’éviter les fissures ou, plus grave encore, les effondrements.

 

La construction encastrée

La construction encastrée ou semi-enterrée est une solution envisageable pour une construction sur un terrain en pente. C’est une construction qui, tout comme la précédente, respecte le type de terrain sur laquelle elle est implantée. Elle permet également une optimisation thermique puisque la partie enterrée sera naturellement chauffée et protégée.
Le petit plus de la construction encastrée ou semi-enterrée est son esthétique : elle s’intègre parfaitement au paysage !
Cependant, cette construction diminuer le nombre d’ouvertures, et, par conséquent, il n’est pas possible de choisir l’implantation et l’orientation de votre maison, celle-ci étant imposée par la pente.

 

La construction en belvédère

La construction en belvédère est la construction la plus respectueuse du terrain puisqu’elle s’effectue sur pilotis. Elle peut être réalisée sur des pentes très raides car la partie surélevée est ancrée sur les pilotis.
Attention cependant aux accès avec ce type de construction ! En effet, il ne pourra s’effectuer que d’un seul côté, l’autre partie étant surélevée par rapport au sol, grâce aux pilotis.

 

Les risques

Les mouvements de terrain sont un risque majeur pour une construction en pente. 
Un mouvement naturel, tel qu’une avalanche ou une coulée de boue, ou un mouvement lié à la nature du terrain (sol instable) peuvent entraîner une instabilité de la construction. 
Il faut également que la construction soit pensée et optimisée de manière à ne pas voir apparaître des fissures, ou à ne pas causer de glissement ou de tassement de terrain dû à des fondations inadaptées. 
 

Prix

Le prix de la construction sur un terrain en pente peut fortement varier d’une construction à une autre. Plusieurs critères entrent en compte :

  • l’accessibilité du terrain
  • l’inclinaison de la pente
  • le type de construction choisie
  • la surface de la construction
  • le volume de terre à déblayer
  • etc.

Attention donc aux surcoûts qui peuvent être importants lors d’une construction sur un terrain en pente.

 

Pour toutes informations supplémentaires et pour la construction de votre maison sur terrain en pente dans le Rhône, l’Isère, l’Ain et la Loire, contactez Maisons Idéales.

 

 
 

Contactez-nous

Webform - Bas de page

1 + 8 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux personnes habilitées de Maisons Idéales, responsable de traitement, ou de ses sous-traitants en charge du traitement de votre demande.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez ici.